Kubota s’offre Great Plains

21juin2016
Après Kverneland en 2012, c’est au tour du constructeur américain Great Plains d’être absorbé par le japonais Kubota. De quoi renforcer sa position et conquérir les grandes exploitations.Kubota s’offre Great Plains

Le groupe japonais Kubota poursuit sa croissance. Après l’acquisition de Kverneland il y a quatre ans, c’est au tour de l’américain Great Plains d’être absorbé. Le constructeur du Kansas fabrique des outils de travail du sol et des semoirs spécialement adaptés au non-labour. Ils sont plutôt destinés aux grandes plaines russes et américaines. Souhaitant s'attaquer à l’Europe, l'Américain fait l’acquisition de Simba en 2010. La gamme d’outils du constructeur anglais avait des dimensions plus adaptées à ce marché.

Le rachat porte sur l’intégralité de la gamme de produits et les cinq bases du Kansas (États-Unis) et du Lincolnshire (Grande-Bretagne). À travers cette acquisition, le groupe japonais affirme sa volonté de renforcer sa position de fournisseur mondial de systèmes agricoles innovants et efficaces. Son catalogue s’était déjà étoffé avec l’arrivée des produits Kverneland et Vicon. Désormais, le groupe espère bien s’attaquer également aux grandes exploitations.